Rapport d'activité 2019

Rapport d'activités 2019 Axe 5

Une année d'expérimentation, comme des premières pierres Tätigkeitsbericht 2019

2019 a été une année d’aboutissements de travaux expérimentaux.

Défricher : l’Agence a produit des lunettes, avec des verres innovants

Mettre en place une méthode d’analyse de l’usage des sols et de leurs évolutions, à partir de cartographies satellitaires et de données par parcelle et par étage, permet de fournir les données de consommation des sols aux nombreux acteurs concernés et aussi, avantage opérationnel important, les moteurs de la maîtrise de cette consommation.

Objectiver le niveau de contraintes règlementaires sur l’usage des sols et le confronter aux projets, qu’ils soient de développement économique, d’infrastructures, environnementaux ou d’habitat, met en lumière le conflit aigu d’usage des sols en Alsace, appelant les parties prenantes à une entente sur de nouvelles façons d’assurer l’optimisation de leur vocation.

Mettre en place une méthode d’analyse de l’attractivité à partir des mobilités alternantes et des modes de vie, facilite de mieux connaître le potentiel des intercommunalités pour la programmation de leur offre d’habitat.

Expérimenter des solutions : l’Agence a animé de grands projets collectifs

Le Grenelle des mobilités expérimente au-delà des périmètres administratifs ou législatifs pour faciliter l’émergence d’autres modèles de développement, plus en phase avec l’évolution de la société et les grands défis.

Après la signature du traité d’Aix-la-Chapelle en janvier 2019 – l’année de la loi instaurant la Collectivité Européenne d’Alsace – les travaux de l’Agence sont l’occasion d’une réflexion sur les articulations entre les compétences et chefs de filât des collectivités ou États, à partir de projets transfrontaliers à différentes échelles.

Les explorations sur les contrats de réciprocité entre l’Eurométropole, les communautés de communes de Saint-Dié-des-Vosges et de la vallée de la Bruche, concrétisent l’idée que la résilience des territoires passe par le renforcement des liens entre eux, ce qui de plus présente une issue politique positive aux relations entre métropoles, villes moyennes et zones rurales. Ces contrats ancrent l’idée d’un bon sens territorial autour de la mise en commun de projets à une autre échelle au profit de tous les territoires de la région strasbourgeoise.

Après plusieurs années d’accumulation d’expertise autour de la formation des îlots de chaleur, de la consommation des sols, d’exploration du cadre donné par l’État « éviter-réduire-compenser », l’Agence appelle les territoires et acteurs socio-économiques à participer à une plateforme de leur cas pris comme pilote, afin que le débat sur la plasticité des territoires facilite les ajustements et les ententes nécessaires sur les règlements comme sur les modalités.

L’Agence est un outil à la disposition des décideurs et élus qui le souhaitent, pour les appuyer dans leurs choix, devenus d’une grande complexité.

 

Anne PONS
Directrice générale de l’ADEUS
  • Télécharger
    Rapport d'activité 2019
    PDF | 10.1 MB

Sur le même thème

Programme de travail partenarial 2020
Axe 5

Programme de travail partenarial 2020 PARTNERSCHAFTLICHES ARBEITSPROGRAMM 2020

Vers une transformation douce des modèles de développement

Plutôt qu’une année de pause en raison des échéances électorales, 2020 pourrait marquer des avancées majeures vers d’autres modes de développement. Appuyons nous sur l’exemple du Grenelle des mobilités de la région strasbourgeoise. En dix ans, le monde a changé plus qu’en cinquante, sans ++

Rapport d'activités 2018
Axe 5

Rapport d'activités 2018 TÄTIGKEITSBERICHT 2018

2018 : continuité, transition et défrichages

En 2018, l’ADEUS a modifié ses statuts pour donner plus de place dans ses instances et ses travaux aux intercommunalités, en raison de leurs compétences en aménagement du territoire renouvelées par le législateur. L’Agence a accordé des temps importants au défrichage de projets à de nouvel ++

programme de travail partenarial 2019
Axe 5

programme de travail partenarial 2019 PARTNERSCHAFTLICHES ARBEITSPROGRAMM 2019

2019 : une année déterminante de projets

2019 pourrait être une année inédite pour la région strasbourgeoise en termes d’aménagement du territoire : celle de la mise en oeuvre concrète d’un projet cohérent de réorganisation de l’espace métropolitain transfrontalier, associant les méthodes, du projet urbain aux visions stratégique ++

Tags des publications
7 agences Grand Est A35 Activité productive Alsace Aménagement Artisanat Attractivité Autoroute Bas-Rhin Bonheur Boulevard urbain Champagne-Ardenne Chômage Cohésion territoriale Conférence Conjoncture économique Consommation foncière Développement Eclairage Ecologie Economie régionale Emploi Energie renouvelable Etat des lieux Eurodistrict Eurométropole de Strasbourg Europe Evolution territoriale France Grand Est Grenelle des mobilités Histoire Identités et cohésion territoriale Immobilier Immobilier d’entreprise Indicateur Industrie Inégalités Innovation INSEE Analyses Logement Logement social Logistique Lorraine Loyers sociaux Marché du travail Marché foncier Métropole Métropolisation Migration résidentielle Mobilité Modèle collaboratif Mondialisation Mutation économique Numérique Observatoire Observatoire de l'économie Observatoire des loyers Observatoire des mobilités OLL Pays Rhénan PETR de la Bande Rhénane Nord PETR Sélestat-Alsace centrale Plan départemental de l'habitat Planification PLH PLU Politique urbaine Port Port Autonome de Strasbourg Précarité Prospective QPV Rencontre Résilience urbaine Scot Scot de l'Alsace Bossue Scot de la Bande Rhénane Nord Scot de la Bruche Scot de la région de Saverne Scot de Sélestat et sa région Scot du Piémont des Vosges Scotan Scoters Sobriété énergétique Social Solidarité SRADDET Stationnement Strasbourg Système alimentaire Tableau de bord Trame bleue Trame verte Transition énergétique Transport Transport collectif Ville Voiture Zone d'emploi