Rapport d'activités 2018 Axe 5

2018 : continuité, transition et défrichages

En 2018, l’ADEUS a modifié ses statuts pour donner plus de place dans ses instances et ses travaux aux intercommunalités, en raison de leurs compétences en aménagement du territoire renouvelées par le législateur.

L’Agence a accordé des temps importants au défrichage de projets à de nouvelles échelles et à l’infléchissement de méthodes.

Engager de nouveaux dialogues.

Elle a accompagné la décision des élus de montagne, de piémont, de vallée, de l’agglomération capitale ou de territoires à ses limites, dans l’objectif de répondre à leurs besoins propres et de faciliter leur dialogue.

Elle a plongé résolument dans l’ère du numérique, avec 185 personnes formées à l’utilisation de ses outils internes d’analyse territoriale et leur mutualisation progressive entre agences d’urbanisme.

L’Agence a enrichi le socle de connaissances commun à tous ses membres pour nourrir les débats de politiques publiques et d’une quinzaine de documents d’urbanisme : c’est le sens du suivi des lieux d’activité économique, de la consommation des sols ou de la production de logements et, plus globalement, des travaux des quatre observatoires : économie, habitat, mobilités, démographie & foncier.

Élargir à de nouvelles échelles.

L’ADEUS a également investi des temps de défrichage dans plusieurs projets dont l’échelle est nouvelle, en ce sens qu’elle associe franchement Strasbourg et l’Eurométropole avec les territoires périurbains, les campagnes, les villes petites et moyennes, de Wissembourg à Sélestat et de Sarrebourg à Fribourg.

Le Grenelle des mobilités, initié fin 2017, est inédit par sa portée : il s’agit de changer de paradigme en termes d’aménagement du territoire en co-construisant le bouquet de projets concrets qui répondra aux défis planétaires, aux modes de vie des habitants et aux besoins des entreprises, à l’échelle de l’aire métropolitaine transfrontalière.

Sur ce même plan, les projets de réciprocité entre plaine et Vosges remettent Saint-Dié et la Bruche rurale aux portes de l’Eurométropole, celle-ci étant leur passage vers le Sud, en activant les projets de co-développement. La même idée est défrichée à l’échelle des territoires de l’aire métropolitaine de Strasbourg-Karlsruhe qui peut, avec les Eurodistricts, réinventer des alliances pour un territoire européen d’environ trois millions d’habitants.

À l’échelle de la région Grand Est et en transfrontalier, l’Agence, au sein du groupement 7EST, analyse les flux et les compare à ceux des autres régions françaises.

Beaucoup plus à lire dans ce document...
  • Télécharger
    ra2018_web.pdf
    PDF | 9.2 MB

Sur le même thème

programme de travail partenarial 2019
Axe 5

programme de travail partenarial 2019

2019 : une année déterminante de projets

2019 pourrait être une année inédite pour la région strasbourgeoise en termes d’aménagement du territoire : celle de la mise en oeuvre concrète d’un projet cohérent de réorganisation de l’espace métropolitain transfrontalier, associant les méthodes, du projet urbain aux visions stratégique ++

Rapport d'activités 2018
Axe 5

Rapport d'activités 2017 Tätigkeitsbericht 2017

Du chemin parcouru depuis 1967

En 2017, l’ADEUS a fêté ses 50 ans. Cette même année, elle a conforté la mise en perspective de nos territoires : intercommunalités, SCoT , métropole, département et transfrontalier, au sein de la région Grand Est. Deux faits marquants, tant à l’échelle de l’année que du demi-siè ++

Programme de travail partenarial 2018 de l'ADEUS
Axe 5

Programme de travail partenarial 2018 Partnerschaftliches arbeitsprogramm 2018

2018 : nouvelles échelles, nouveaux projets, nouvelles gouvernances

2018 pourrait être l’an 1 d’une conception renouvelée de l’action sur les territoires, qui ferait la part belle à la solidarité et aux coopérations territoriales ordinaires. Depuis plusieurs années, pour évoquer les dynamiques en cours, nous avons utilisé le mot de crise. Puis nous avons p ++

Tags des publications
7 agences Grand Est Accession à la propriété Activité Activité présentielle Activité productive Agro-alimentaire Aide à la decision Alsace Aménagement Artisanat Attractivité Autoroute Bas-Rhin Big data Bonheur Boulevard urbain Champagne-Ardenne Chômage Circulation des richesses Cohésion territoriale Conférence Conjoncture économique Consommation foncière Développement Eclairage Ecologie Economie régionale Emploi Energie renouvelable Etat des lieux Eurométropole de Strasbourg Europe Evolution territoriale FNAU Forme urbaine France GPEC Grand Est Grenelle des mobilités Histoire Identités et cohésion territoriale Immobilier Indicateur Industrie Inégalités Innovation INSEE Analyses Logement Logement social Logistique Lorraine Loyers sociaux Marché du travail Marché foncier Marchés fonciers agricoles et ruraux Métropole Métropolisation Migration professionnelle Migration résidentielle Mobilité Modèle collaboratif Mondialisation Mutation économique Numérique Observatoire Observatoire de l'économie Observatoire des loyers Observatoire des mobilités OLL PARCUS PCAET Perspective PETR Sélestat-Alsace centrale Plan départemental de l'habitat Planification PLU Politique urbaine Port Port Autonome de Strasbourg Prospective Réciprocités territoriales Rencontre Santé Santé publique Scot Scot de l'Alsace Bossue Scot de la Bande Rhénane Nord Scot de la Bruche Scot de la région de Saverne Scot de Sélestat et sa région Scot du Piémont des Vosges Scotan Scoters Séminaire Sobriété énergétique Social Solidarité SRADDET Stationnement Strasbourg Système alimentaire Tableau de bord TER Tourisme Trame bleue Trame verte Transition énergétique Transport Transport collectif Transversal Très haut débit Université Université de Strasbourg Usine du futur Ville Voiture Workshop Zone d'activité Zone d'emploi