Rapport d'activités de l'ADEUS 2016

Rapport d'activités 2016 Axe 5

Les prémisses d’un renouvellement de la vision du territoire

En 2016, par son rôle de pivot et la mise en regard de ses travaux, l’Agence a souhaité soutenir les prémisses d’une vision globale stratégique, territorialisée, à l’échelle stimulante « Grand Est et ses voisins ».

En effet, tel est désormais notre périmètre de référence. Le séminaire monté par l’ADEUS avec la MOT a interrogé l’échelle de nos pratiques transfrontalières : au-delà des agglomérations transfrontalières, peut-on penser des actions à l’échelle du Grand Est pour ancrer notre région dans une région européenne plus large, incluant ses très dynamiques voisins, et faciliter ainsi notre développement endogène ?

Les travaux de prospective montrent la force des liens internes à l’Alsace et la désignent clairement au sein du Grand Est comme territoire de projet, renforcé par un sentiment d’appartenance puissant. Pourtant, les travaux n’ont pas permis de trancher encore sur la capacité du Pôle métropolitain Strasbourg- Mulhouse-Colmar à porter un projet alsacien, dans une alliance des agglomérations avec l’ensemble des territoires concernés. Les Vosges apparaissent également comme un potentiel territoire de projet, appelant alors des alliances pour une gouvernance à cette échelle et des complémentarités avec les territoires de la plaine alsacienne et du Sillon lorrain.

Dans le Bas-Rhin, la taille réduite des SCoT en regard du Schéma régional d’aménagement et de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) remet en question leur rôle. Les travaux d’interSCoT révèlent l’aire urbaine métropolitaine strasbourgeoise comme territoire de projet, tissu dense de campagnes urbaines et de villes petites et moyennes, enchevêtrées par des liens de complémentarité entre emplois, ressources, services et modes de vie, moteur à l’échelle alsacienne et à celle du Grand Est, l’Eurométropole en son coeur. Les premiers travaux éclairent un accord à venir entre les SCoT, mais aussi avec le département du Bas-Rhin, quasiment sur ce périmètre, l’Eurométropole, les intercommunalités, puis la Région.

Dans cet esprit de complémentarités territoriales, l’ADEUS appuie plusieurs intercommunalités pour l’élaboration de leur PLUi : dans le Piémont, en montagne, dans la plaine d’Alsace et sur l’Eurométropole. Le PLUi de l’Eurométropole marque le passage résolu de 28 communes à une Eurométropole, actant ce territoire de projet essentiel sur le nouvel échiquier, avant d’associer cinq communes de plus en 2017. Des travaux d’ingénierie, en appui aux communes pour leur développement et leur identité propre, cohérents avec ce projet global, ont été engagés et salués par les maires.

Les sept agences d’urbanisme présentes dans la région Grand Est ont contribué au Schéma régional de développement économique d’innovation et d’internationalisation (SRDEII). Elles contribueront à la co-construction du SRADDET, qui pourrait reprendre les grands territoires de projet que dessinent les élus, pour les articuler dans un projet global, faisant de leur diversité notre richesse collective. À moins qu’il ne leur soit donné corps par des contractualisations.

Également, l’Agence a mis l’accent sur des connaissances nouvelles à objectif pré-opérationnel, notamment dans le domaine de l’économie territoriale et de la transition énergétique.

Le travail avec l’INSEE, puis avec Magali Talandier promet de renouveler les leviers de l’action territoriale autour de l’activation, l’intermédiation, les contrats de territoire et de filières, les politiques de mobilité et de localisation. Le partenariat avec la Caisse des dépôts et les énergéticiens locaux a permis une méthode de pilotage par les élus de la transition énergétique des territoires, maintenant transmissible.

Dans ce contexte, les débats techniques portés par l’Agence sont bienvenus. Notamment, le calage d’interprétations de législations en constante évolution, au service des travaux d’accompagnement des intercommunalités.

Anne PONS
Directrice générale de l'ADEUS

  • Télécharger
    Rapport d'activités 2016
    PDF | 17.3 MB

Sur le même thème

Programme de travail partenarial 2017 de l'ADEUS
Axe 5

Programme de travail partenarial : 2017

Se construire ensemble dans un monde devenu complexe

Depuis 50 ans, nous avons glissé dans un autre monde, sans que nous y prenions gare. En 1967, en marge de la création de la Communauté urbaine de Strasbourg, Pierre Pflimlin, maire de Strasbourg, fondait avec l’État, le département du Bas-Rhin et la Région Alsace , l’Agence d’urbanisme de l ++

Rapport d'activités 2015
Axe 5

Rapport d'activités 2015 Tätigkeitsbericht 2015

Préparer de grands changements prévisibles

L’adaptation à de grands changements, prévisibles mais mal connus, a été au coeur des travaux de l’ADEUS en 2015. Nous commençons à pressentir le monde dans lequel nous sommes en train collectivement de nous engager. D’abord, les évolutions de la société et de ce qu’on a appelé les ++

Programme de travail 2016
Axe 5

Programme de travail partenarial : 2016 Partnerschaftliches arbeitsprogramm 2016

2016, une opportunité rare de repositionnement collectif

Le monde a changé et continue de muter. Nous savions que la société évolue, dans un mouvement puissant comme une lame de fond : atomisation des modes de vie et hyper individuation, mobilité au cœur des valeurs, numérique, rapport au collectif… Nous découvrons en 2016 de façon concrète et ++