La consommation énergétique des ménages : Vous avez dit « sobriété » ?

Les Notes de l'ADEUS n°162 axe 1
énergie

La consommation énergétique des ménages : Vous avez dit « sobriété » ? Die Themenblätter der ADEUS n°162: Energie

La sobriété énergétique, de quoi parle-t-on ?

Nos territoires sont aujourd’hui très dépendants des énergies conventionnelles –pétrole, gaz, charbon, uranium–, quasi exclusivement importées et dont le stock est limité. Dans un contexte de raréfaction des ressources naturelles, nos territoires pourront être exposés à des situations de pénuries (disponibilité et coût des énergies), impliquant de mieux connaître les secteurs consommateurs.

Les travaux sur la consommation des ménages s’inscrivent dans la plateforme d’appui à la transition énergétique des territoires, pilotée par l’ADEUS, qui consiste à construire une stratégie partagée de la transition énergétique, en particulier sur le territoire du SCOTERS.

Mettre en œuvre la transition énergétique sur un territoire consiste notamment à :

  • développer les énergies renouvelables ;
  • intégrer les évolutions technologiques et les choix techniques permettant d’être plus performants (systèmes, process, matériaux…) : c’est ce qu’on appelle l’efficacité énergétique ;
  • et accompagner des changements de comportement (ou de « pratique ») permettant de réduire les gaspillages et de faire des économies d’énergie : c’est l’enjeu de ce qu’on appelle la sobriété énergétique.

Cet enjeu de sobriété est aujourd’hui peu décliné dans nos politiques publiques, et constitue pourtant un élément important dans la transition énergétique, au regard du potentiel de réduction des consommations d’énergie qu’il représente.

Cette note identifie deux types de facteurs qui déterminent les comportements énergétiques des ménages. Résultat d’arbitrages multiples, leur niveau de consommation dépend d’une part du contexte dans lequel le ménage s’inscrit, et d’autre part des facteurs plus sensibles propres à chaque individu (valeurs, habitudes, modes de vie).

  • La consommation énergétique des ménages :
Vous avez dit « sobriété » ?

    Télécharger
    Note de l'ADEUS 162 : Energie
    PDF | 1.9 MB

Sur le même thème

Vers des réseaux d'énergie efficients : Le rôle de la planification territoriale
axe 1

Les Notes de l'ADEUS n°231 : énergie

Vers des réseaux d'énergie efficients : Le rôle de la planification territoriale

Les réseaux de distribution (électricité, gaz, chaleur) acheminent l’énergie depuis les sites de production vers des lieux de consommation, et permettent d’assurer l’équilibre du système énergétique en mettant en adéquation l’offre et la demande en énergie. En effet, la planification impact ++

Engager la transition énergétique de votre territoire
axe 1

Boîte à outils pour l’aide à la décision

Engager la transition énergétique de votre territoire

La loi de transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015 apporte un nouveau cadre à la planification territoriale. Désormais, les réseaux de distribution d’énergie doivent être intégrés au projet de territoire à l’échelle locale. Les documents d’urbanisme ( SCoT et PLU ++

Vers des territoires producteurs d’énergie renouvelable
axe 1

Les Notes de l'ADEUS n°215 : énergie

Vers des territoires producteurs d’énergie renouvelable

Dans un contexte de transition énergétique, les élus et les collectivités deviennent des acteurs de premier plan dans l’appropriation et le portage des projets d’énergies renouvelables ( EnR ) sur leur territoire. La connaissance du potentiel en EnR permet d’identifier les ressources du terr ++

38e rencontre des agences d'urbanisme : Construire l'Europe des lieux et des liens