Observatoire départemental des déplacements - Une année en chiffres

Les Notes de l'ADEUS n°135 axe 1
Déplacement

Observatoire départemental des déplacements - Une année en chiffres

L’Observatoire Départemental des Déplacements de l’ADEUS est une plateforme d’échange et de suivi de la mobilité en Alsace des partenaires de l’Agence.

Depuis 2009, l’Observatoire Départemental des Déplacements publie son rapport annuel, qui recueille l’essentiel des données sur les transports pour les mettre à la disposition de tous. Cette année, le rapport évolue. La nouvelle version, "une année en chiffres", se veut plus synthétique afin de faire ressortir les chiffres clefs et les principales tendances dans le domaine de la mobilité et des transports à l’échelle du département.

Cette année, deux tendances principales se dégagent : d’une part, l’augmentation des distances parcourues par les Bas-rhinois, et d’autre part, la poursuite de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. La distance moyenne entre le domicile et le travail continue d’augmenter. Chaque jour, ce sont près de 12 millions de kilomètres qui sont parcourus par les Bas-rhinois pour rejoindre leur travail et en revenir. Cette évolution à la hausse constitue un témoin du processus continu de métropolisation. Jointe à l’augmentation des prix de l’énergie, elle constitue un facteur de risque de fragilisation de certains ménages bas-rhinois.

Parallèlement, on constate une réduction des émissions de gaz à effet de serre liée au secteur des transports dans le département. Différents facteurs contribuent à l’expliquer. Certains ont trait à l’amélioration des performances énergétiques des véhicules, au renouvellement du parc automobile et à l'augmentation de la part des biocarburants, d'autres sont liés au recours plus important aux transports collectifs, en lien direct avec le développement de l'offre. A titre d’exemple, dans la CUS, en 10 ans, l’offre kilométrique totale a augmenté de 15 % et les Places-Kilomètres Offertes de 40 %. Parallèlement, l’offre TER alsacienne est passée de 330 trains par jour en 1997 à 750 trains par jour en 2013.

Le résultat de cette politique de développement de l’offre est un accroissement de l’usage des transports en commun. Par ailleurs, les données présentées dans cette édition d’ "une année en chiffres" illustrent la vitalité des modes actifs et des mobilités alternatives (auto-partage, covoiturage…), même si pour ces dernières, l'effet de leur forte croissance reste encore peu sensible sur l'équilibre global des déplacements.

  • Observatoire départemental des déplacements - Une année en chiffres

    Télécharger
    Note de l'ADEUS 135 : Déplacement
    PDF | 4.4 MB

Sur le même thème

Confinement, télétravail et mobilité : pratiques et enseignements sur l’aire métropolitaine strasbourgeoise
axe 1

Les Notes de l'ADEUS n°307 : Mobilités

Confinement, télétravail et mobilité : pratiques et enseignements sur l’aire métropolitaine strasbourgeoise

La COVID, depuis son apparition fin 2019, a modifié, pour la plupart d’entre nous, nos façons de vivre pendant le printemps 2020 et peut-être même au-delà. Le confinement presque généralisé à l’échelle européenne a ouvert une parenthèse de deux mois dans nos modes de vie. Il a réduit les ++

Les Notes de l'ADEUS n°306 : Observatoire des mobilités 2019 en chiffres
axe 1

Les Notes de l'ADEUS n°306 : Déplacement

Observatoire des mobilités 2019 : Dernières évolutions avant COVID

L’Observatoire des mobilités de l’ADEUS est une plateforme d’échanges et de suivi des problématiques de mobilités, transports et déplacements visant à comprendre le fonctionnement territorial et à alimenter les politiques publiques. Cet observatoire publie annuellement un rapport synthét ++

Grenelle des mobilités : Téléchargez nos documents
Axe 3

Grenelle des mobilités

La démarche du grenelle des mobilités

La démarche « Grenelle des mobilités » a été officiellement lancée le 23 mars 2018 par Jean Rottner, Président de la Région Grand Est , Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin, Robert Herrmann, Président de l’ Eurométropole de Strasbourg et Roland Ries, 1er Vice ++

Tags des publications
7 agences Grand Est A35 Activité productive Agro-alimentaire Alsace Aménagement Artificialisation Artisanat Attractivité Autoroute Bas-Rhin Bonheur Boulevard urbain Champagne-Ardenne Chômage Cohésion territoriale Conférence Conjoncture économique Consommation foncière Contrat de réciprocité Covid-19 Développement Eclairage Ecologie Economie régionale Emploi Energie renouvelable Etat des lieux Eurodistrict Eurométropole de Strasbourg Europe Evolution territoriale France Grand Est Grenelle des mobilités Histoire Identités et cohésion territoriale Immobilier Immobilier d’entreprise Indicateur Industrie Inégalités Innovation INSEE Analyses Logement Logement social Logistique Lorraine Loyers sociaux Marché du travail Marché foncier Marchés fonciers agricoles et ruraux Métropole Métropolisation Migration résidentielle Milieu naturel Mobilité Modèle collaboratif Mondialisation Mutation économique Nature en ville Numérique Observatoire Observatoire de l'économie Observatoire des loyers Observatoire des mobilités Observatoire régional climat-air-énergie OLL Pays Rhénan PETR de la Bande Rhénane Nord PETR du Pays de Saverne Plaine et Plateau PETR Sélestat-Alsace centrale Plan départemental de l'habitat Planification Plasticité des territoires PLH PLU PLUi Politique urbaine Port Port Autonome de Strasbourg Précarité Précarité énergétique Prospective Proximité QPV Rencontre Résilience urbaine Rhin supérieur Santé Scot Scot de l'Alsace Bossue Scot de la Bande Rhénane Nord Scot de la Bruche Scot de la région de Saverne Scot de Sélestat et sa région Scot du Piémont des Vosges Scotan Scoters Sobriété énergétique Social Solidarité SRADDET Stationnement Strasbourg Système alimentaire Tableau de bord Télétravail Trame bleue Trame verte Transition énergétique Transport Transport collectif Urbanisme Vallée de Villé Végétal Ville Voiture Zone d'activité Zone d'emploi