plasticité des territoires

Il s’agit de la « capacité d’un territoire à offrir les espaces suffisants pour répondre à ses différents besoins, tout en garantissant sa résilience à long terme, notamment face aux enjeux écologiques, climatiques et alimentaires ».

En d’autres termes, il s’agit de maximiser la provision de services écosystémiques sans compromettre le développement économique et l’attractivité du territoire.