Les plateformes de l'ADEUS

Les plateformes de l’ADEUS n°5

La Grande accessibilité dans le Rhin Supérieur

Longtemps tiraillée entre une position géographique et institutionnelle centrale dans l'Europe politique, mais quasi finistérienne en matière d'accessibilité, l'Alsace a adopté une posture militante pour revendiquer une accessibilité digne d'une capitale européenne, et ce notamment pour la réalisation des Lignes à Grande Vitesse Est-Européenne et Rhin-Rhône.

Dans le contexte de la mise en service des premières liaisons Marseille-Francfort de la LGV Rhin-Rhône, cinq ans après l'arrivée du TGV Est-Européen en gare de Strasbourg, la question de l'accessibilité grande distance depuis le territoire régional, et au-delà dans l’espace du Rhin Supérieur, continue de se poser.

Cet espace compte aujourd'hui près de six millions d'habitants pour presque trois millions d'emplois. Au cours des dernières années, son niveau d'accessibilité s'est vu renforcé par un certain nombre de projets, sur son territoire ou sur des territoires limitrophes. Chacune des cinq principales métropoles (Strasbourg, Karlsruhe, Bâle, Mulhouse, Fribourg) dispose d'une gare assurant des relations directes vers d'autres agglomérations de rang analogue ou supérieur, principalement sur les territoires nationaux respectifs. En outre, le territoire du Rhin Supérieur compte trois aéroports à dimension principalement européenne, en lien direct avec une ou plusieurs de ces agglomérations.

Partant de l’ensemble de ces éléments, comment peut-on réinterroger la question de la grande accessibilité ? Le territoire de l’agglomération strasbourgeoise peut-il s’affranchir des territoires limitrophes en Alsace et outre-Rhin et assurer seul le développement de son accessibilité ?

50 ans en 2017 !
7 mn pour mieux connaître l’ADEUS et ses missions